Découvrez plus de 70.000 biens
dont plusieurs milliers proposés
Mandat Confiance / Exclusivité
Bienvenue chez CENTURY 21 Vabel Immobilier, Agence immobilière JOINVILLE LE PONT 94340

Joinville-le-Pont : focus sur l’île Fanac et ses projets

Publiée le 01/01/2020

 

Etendue en bordure de la Marne, Joinville-le-Pont est une commune francilienne. Implantée dans le nord du département du Val-de-Marne, elle abrite des équipements de qualité et offre un environnement verdoyant à ses 18 859 habitants. Focus sur l’île Fanac avec l’équipe de votre agence CENTURY 21 Vabel Immobilier.

Joinville-le-Pont : l’île Fanac, un lieu atypique dans le Val-de-Marne

Joinville-le-Pont - Val de Marne - Ile FanacLimitrophe du 12e arrondissement de la capitale et du célèbre bois de Vincennes, Joinville-le-Pont héberge en son sein un quartier insulaire, le plus petit de la commune. Célébré par Zola dans son chef-d’œuvre « Au Bonheur des Dames », et classé au patrimoine culturel, cet écrin de verdure s’étire sur la Marne, au cœur même de la cité joinvillaise. Son nom ? L’île Fanac.

Enjambé par le pont de Joinville, cet espace végétalisé s’étend sur 3,9 hectares, à seulement 5 minutes à pied de la station communale du Réseau Express Régional. Arboré de part en part, ce lieu insolite bénéficie d’un emplacement exceptionnel. Distante d’un étroit bras de fleuve et de quelques marches des commodités urbaines, l’île Fanac est à l’abri de la clameur et du tumulte de la ville. Ses paysages majestueux et scènes pittoresques préservées contrastent avec la modernité des rues voisines, par-delà le pont. Baignée par les eaux du fleuve et dotée d’une végétation luxuriante, l’île Fanac offre un décor champêtre et intemporel aux riverains et promeneurs en quête de nature.

Accessible par des escaliers et un ascenseur situés au milieu du pont de Joinville, l’île Fanac abrite quelques dizaines d’habitants et héberge des demeures d’exception, parmi lesquelles la maison Fanac -datée du 19e siècle- rendue célèbre par ses tourelles et son toit prolongé d’une girouette, dont l’île tient son nom. Les habitations privées côtoient édifices culturels, dédiés aux arts -musique, théâtre, danse-, et sportifs, dévolus à la pratique du canoë-kayak et de l’aviron (crédit photo copyright : Val-de-Marne tourisme et loisirs).

Joinville-le-Pont : histoire de l’île Fanac

Symboles de l’identité du département, les îles val-de-Marnaises sont le fruit du modelage des sols par les cours d’eau depuis des siècles. Depuis 1840, certaines ont disparu. En cause ? Leur évolution naturelle et les usages de l’Homme. A l’heure actuelle, on recense 24 îles dénommées, en sus de celles immergées une partie de l’année. Rassemblées en chapelets pour la plupart, 8 d’entre elles sont habitées et 8 autres aménagées pour les loisirs.

A l’instar de ses homologues val-de-Marnaises, l’île Fanac perpétue les traditions des bords de Marne et renvoie à l’imaginaire de la baignade et du canotage, mais se distingue à plusieurs titres : isolée, elle concentre habitations et infrastructures.

Son bâti, construit au 19e siècle, est émaillé de maisons de caractères, meulières et guinguettes, dont la fameuse « Chez Jullien » -hôtel et restaurant-, devenue l’école de musique municipale.

Le premier classement de parcelles de l’île Fanac, par arrêté ministériel, remonte à 1965, afin de protéger le site des velléités de promotion immobilière. Un périmètre de protection est alors entériné au titre du caractère pittoresque de l’île, afin de préserver son patrimoine historique et naturel.

Joinville-le-Pont : travaux et enquête publique pour la protection de l’île Fanac

Havre de paix étendu sur la Marne, l’île Fanac fait l’objet de travaux d’assainissement. Réalisés par l’Intercommunalité Paris Est Marne et Bois, ils visent au raccordement au réseau des eaux usées communales. 45 parcelles privatives sont concernées. Au programme ? Créer un réseau collectif avec rejet dans le réseau territorial des eaux usées, situé quai de la Marne. Une enveloppe de 2,5 millions d’euros est nécessaire, avec un coût net de 1 766 000 euros à la charge du territoire. Les travaux débutés en octobre s’achèvent fin décembre 2019.

En parallèle, une extension du site classé est en cours. Objectif ? Protéger l’intégralité de l’île Fanac. Classée au titre de la loi du 2 mai 1930 pour son caractère pittoresque, elle bénéficie d’une protection en termes d’environnement et d’urbanisme, à l’exception de 6 parcelles, seulement inscrites à l’inventaire. Une enquête publique est ouverte par le Tribunal Administratif de Melun en ce sens. Observations écrites et orales sont les bienvenues, tandis que le public peut consulter le dossier en mairie. Prévenir les tentatives de bétonisation et préserver l’environnement, tel est l’enjeu majeur de ce projet.

 

Vous êtes séduit(e) par le cadre de vie paisible de Joinville-le-Pont et souhaitez y réaliser un projet immobilier ? Venez à la rencontre de vos conseillers CENTURY 21 Vabel Immobilier. Ils se tiennent à votre écoute, 7 rue de Paris, pour répondre à toutes vos questions et mener à bien tous vos projets immobiliers joinvillais en résidence principale (achat ou location) ou en investissement locatif. A bientôt.

Parlons de vous, parlons biens.

Notre actualité